Le béton ciré est aujourd’hui un matériau tendance qui a tout pour plaire : plusieurs choix de finitions (brillant, mat ou encore satiné), facile à entretenir, large palette de coloris, etc. Celui-ci peut être déposé sur du carrelage, des dalles… On apprécie également le fait qu’il donne une impression de grandeur à une pièce. Facile à reconnaître, il plait particulièrement aux adeptes du style contemporain. Notamment utilisé dans le milieu industriel, on le retrouve actuellement dans les habitations de particuliers. Bien qu’il s’adapte à tout type d’utilisation, il présente en effet quelques points négatifs, pour ne citer que son installation délicate et son prix élevé.

Le béton ciré : Son principe et utilité

Très prisé par les architectes d’intérieur, le béton ciré est un matériau design qui peut être appliqué aussi bien sur les sols que les murs et les meubles. Sur le sol, on se sert d’un auto-lissant, d’un produits de consistance à moitié liquide. Sur les autres surfaces, on utilise plutôt l’enduit qui est plus compact et facile à appliquer à l’aide d’une spatule. Pour le mettre en place, le béton est coulé en place et sera surfacé avec une truelle mécanique. Vient ensuite l’incorporation des durcisseurs de surface accompagnés de pigments naturels ou de colorants synthétiques. La cire qui lui donne un bel aspect en surface est une cire industrielle. Incolore, elle est généralement de nature acrylique.

Des alternatives au béton ciré

Certaines situations ne permettent pas l’utilisation de ce type de béton : lieu exigu, chantier de rénovation, problème de support ou d’épaisseur… On peut alors opter pour une finition centimétrique ou millimétrique pour obtenir presque le même résultat.

A titre de rappel, il est préférable de faire appel à une entreprise spécialisée pour la pose du béton ciré, surtout si on envisage de l’appliquer sur une grande surface. Il faudra encore calculer la portance du sol, installer un joint de dilatation au bon endroit, etc. Comme il s’agit d’un matériau assez coûteux, il faut compter entre 100 et 180 euros le m2 posé.